Bateau lavoir à Blois
©Bateau lavoir à Blois|Archives municipales de Blois
La grande Histoire de LoireA travers les gravures et clichés

La grande Histoire de Loire

Vivre au rythme de la Loire n’a pas toujours été facile. Les habitants victimes des crues, les traversées en bateau de fortune et la fragilité des ponts face aux aléas météo comme les débâcles ont donné aux ligériens l’image d’une population robuste. Et pourtant la Loire a aussi beaucoup donné, c’est bien pour ces raisons que la vie a pris au bord du fleuve : nourriture, transport, terres fertiles, artisanat… Il faisait bon vivre dès lors que l’on avait compris les règles du fleuve, les rois de France ne s’y sont pas trompés en élevant leurs châteaux à proximité.

Des informations à retrouver dans les livres suivants :

  • Batellerie de Loire, françoise de Person
  • Histoire de la Marine de Loire, Patrick Villiers et Annick Senotier
  • Un drôle de voyage : une remontée de la Loire avec les mariniers au 17ème siècle, Bruno Guignard

Les bateaux

La vie quotidienne s’organise autour de la Loire, les tonneaux sont fabriqués sur les quais, les tanneurs font rincer leurs peaux et au XIXème siècle les bateaux lavoirs facilitent le travail des lavandières.

Les embarcations sont de plus en plus performantes, Denis Papin d’origine blésoise n’y est pas étranger, la machine à vapeur a lancé une nouvelle génération de bateaux comme l’Inexplosible ou le Fram qui fut le dernier construit pour transporter le chocolat Poulain (usine historique de Blois). En 1898, le chemin de fer avait déjà supplanté le fleuve.

La Loire d'aujourd'hui

Les aménagements de loisirs

Depuis les années 60 et le développement des vacances pour tous, les bords de Loire prennent des allures balnéaires. Les espaces de loisirs fleurissent, les clubs de voile et les campings s’installent et font naître les guinguettes restaurant et même à Blois une piscine.

Des projets d’aménagement parfois ambitieux et délétères pour l’écosystème ligérien : installation de barrage, construction de bâtiments imposants nécessitant des bases solides pour résister aux crues…

En 1992, les associations de défense du fleuve se constituent pour redonner sa place à la faune et la flore menacées. L’Observatoire Loire situé à Blois, qui fête ses 30 ans, mise alors sur l’éducation : pédagogie et sensibilisation des publics. Une approche qui se concrétise par la mise en place de balades en bateau, construction des embarcations en bois, d’ateliers pédagogiques pour les écoles et une scénographie reprenant les grands thèmes de la Loire.

Titre de la vidéo manquant
Légende de la vidéo manquante